Lettre 217 : Pierre Bayle à Anonyme

[Rotterdam, le décembre 1682]

M. de Dona m’a dit qu’il s’était promené deux heures à La Haye avec feu M. Descartes [1], et qu’il lui avait dit que la vie humaine et les sciences n’étaient qu’une comédie ; que depuis mille ans on cherchait inutilement ce que c’était que la goutte et la migraine dans la médecine, et qu’on ne savait pas encore ce que cela voulait dire. M. de Dona me dit de noter cela ; ce que je fis.

Notes :

[1] Descartes était né en 1596 et le comte de Dohna en 1621, ce qui permet de placer l’anecdote vers la fin de la vie du philosophe. Si le comte de Dohna n’était sans doute guère savant, car très jeune il avait embrassé la carrière militaire, sa parenté proche avec la maison d’Orange explique que Descartes ait pu le rencontrer, par exemple chez Constantin Huygens ou chez la princesse Elisabeth.

Accueil du site| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | Statistiques | visites : 117737

Institut Cl. Logeon