Lettre 438 : Jacob Bayle à

[Toulouse, le 11 juillet 1685]

• Ma très chère et bien aimée femme, le cher cousin Naudi[s], qui m’a veu particulièrement, te dira toutes les particularités de mon état [1]. L’amitié que tu me portes te fera préférer ma santé, qui est fort bonne, à toutes choses.

On m’assura hier que tu t’étais heureusement accouchée d’un garçon [2]. Dieu le bénisse avec son aîné [3], et surtout toi, pour qui je fais incessamment des vœux, n’ayant point de plus grand chagrin que celui que me cause le tien. Mais, ma très chère femme, il faut se glorifier dans les épreuves, se consoler avec Dieu, en attendant la délivrance qui ne manquera pas de venir au temps que Dieu a marqué. Ce serait une chose étrange, si nous n’étions chrétiens que dans le temps de la prospérité. Nous le devons être et paraître dans l’adversité. Considère que la plus part des femmes de ton caractère sont exposées à cette affliction. Ainsi, songe toujours à lire et à méditer la parole de Dieu, à élever ta chère famille, et à suivre les avis de ton très honoré père et de ta chère mère, que je salue avec tout respect et cordialité. Je prie incessamment le Seigneur pour la paix de l’Eglise, pour la prospérité de nos parents et amis ; tout à toi, ma très chère femme. De Toulouse, cette après-dînée.

Notes :

[1] Arrêté le 10 juin 1685 et emprisonné à Pamiers, Jacob Bayle avait été transféré aux Hauts-Murats de Toulouse, d’où il envoie la présente lettre. Il y avait reçu la visite de son cousin Jean Bruguière de Naudis. Bayle a appris la nouvelle de l’arrestation de Jacob par des lettres de Saverdun arrivées à Amsterdam, comme il le précise dans son journal : Calendarium carlananum, à la date du 27 juin.

[2] Il s’agissait en fait d’une fille, Paule, qui ne naîtra que le 20 juillet : voir Lettre 427, n.22.

[3] Le frère aîné de Paule, dont on ne connaît pas le prénom, était né sans doute en septembre 1683 ; il mourra le 15 octobre 1685 : voir Lettre 427, n.49.

Accueil du site| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | Statistiques | visites : 154912

Institut Cl. Logeon