Lettre 501 : François Pinsson des Riolles à Pierre Bayle

A Paris ce 14 e janvier 1686

Une occasion aussi favorable que celle • qui se presente m’invite Monsieur à en profiter, et vous ecrire ces lignes quoi (qu’à vous inconnu) qui l’ettes à toute la terre scavante par le moien de votre ouvrage de la Republique des lettres dont j’espere quelque jour faire une lecture exacte et le mettre mesme dans mon cabinet si je le puis decouvrir [1]. Un de mes • amis de Bourges [2] qui s’est veu en plusieurs endroits de votre ouvrage ainsi qu’il me l’a marqué, m’a fait rechercher cette occasion pour vous envoier une partie de ce qu’il a fait que je serai plus exact de vous envoier à mesure qu’elles paroitront et quand j’en pourrai trouver l’occasion[.] Je ne vous dis pas son nom ni sa qualite veu que j’ai mis dans le paquet son portrait qui vous le fera connoitre entierement[.] Il y a aussi / dans ce mesme paquet une table de l’ Histoire de Berry que l’on commence presentement d’imprimer[ ;] l’autheur est un nommé Mr de La Thaumassiere advocat à Bourges [3] qui a desja donné plusieurs ouvrages au publicq sur les coutumes de son pais et celle de Lorris qui ont esté tres bien receues [4][ ;] outre tous ces petits traittez separez vous trouverez encore un ouvrage utile qu’un autre de mes amis appellé le Pere de La Mainferme et religieux de Fontevrauld a fai[t] pour la defense de son fondateur et de tout son ordre [5][.] Si vous jugez à propos de parler de ce que je vous envoie vous le pouvez faire comme vous le jugerez à propos et m’est un grand avantage d’avoir trouver cette occasion de vous assurer que je suis Monsieur vostre tres humble et tres obeissant serviteur Pinsson advocat au Parlement

• Votre serviteur Pinsson des Riolles demeure rue de la Harpe •

chez Monsieur Jean/ Steenlack op de neüe/ haven tot Rotterdam

A Monsieur/ Monsieur Baile/ Professeur d’eloquence et/ d’histoire/ a Roterdam •

Notes :

[1] Avocat au Parlement de Paris, François Pinsson de Riolles est un lettré et un érudit. Il deviendra par la suite un correspondant régulier de Bayle et un correspondant de Leibniz à partir de 1697, grâce à l’intervention de Nicaise : voir la lettre de Leibniz à Nicaise du 28 mai 1697, éd. Gerhardt, iii.569 et 573.

[2] Cet ami de Bourges n’a pu être identifié.

[3] Gaspard Thaumas de La Thaumassière (1631-1702) publiera trois ans plus tard une Histoire de Berry (Bourges 1689, folio).

[4] Tous les ouvrages de La Thaumassière ont été publiés chez l’imprimeur de Bourges J. Toubeau : Joan. Migeonis Liber singularis defensarum quaestionum in leges Biturigum municipales (Avarici Biturigum 1664, 4˚) ; Décisions sur les coutumes de Berry [livres I-IV] (Bourges 1667, 4˚) ; Le Franc-aleu de la province de Berry, ou Traité de la liberté des personnes et des héritages de Berry (Bourges 1667, 4˚) ; Inventaire sommaire des titres, chartes, mémoires et manuscrits, employez dans les preuves de l’« Histoire de Berry » (Bourges 1675, folio) ; Les Anciennes et nouvelles coutumes locales de Berry et celles de Lorris, commentées par Gaspard Thaumas de la Thaumassière (Bourges 1679, folio).

[5] Jean de La Mainferme, Clypeus nascentis Fontebraldensis Ordinis, contra priscos et novos ejus calumniatores (Parisiis 1684, 8°). Bayle consacrera un article à cet ouvrage dans les NRL d’août 1686 (art. II).

Accueil du site| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | Statistiques | visites : 190676

Institut Cl. Logeon