Lettre 747 : Pierre Bayle à Henri Basnage de Beauval

[Paris, mai 1690]

Je (l’auteur des Avis aux refugiez) vous avouerai, Monsieur, que j’ai été surpris de voir mon ouvrage public [1]. Je ne l’avois point confié à mon ami dans ce dessein-là. Sur tout il y a certains endroits que je ne puis approuver. Ce sont ceux où il est parlé de la maniere dont on vous a traitez en France. Vous jugez bien que quand je penserois ce qu’il me fait dire, je n’aurois pas eu l’imprudence au milieu de Paris de debiter de pareilles choses. Je vous l’envoyerai peut-être bientôt reimprimé avec les changemens necessaires.

Notes :

[1] Cette lettre fut publiée dans l’ HOS de Basnage de Beauval au mois de mai 1690 (p.418) comme venant de Paris : c’est sans doute Bayle lui-même qui avait fait envoyer la lettre par un ami catholique – peut-être même par Pellisson, avec qui il était en correspondance. Jurieu cria à la supercherie, mais sans apporter de preuve, et les amis de Bayle continuèrent à le croire innocent.

Accueil du site| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | Statistiques | visites : 156470

Institut Cl. Logeon