Lettre 1331 : Daniel de Larroque à Pierre Bayle

• [Saumur, le 8 décembre 1697]

J’attendois à vous écrire[,] mon cher Monsieur[,] pour voir si je saurois que Mademoiselle de Comminges eût recû la lettre que je luy ay envoyée. J’espère qu’elle l’aura reçûe par la voye dont je me suis servy, qu’oy que [ sic] la personne à qui je l’ay confiée n’ait pû la rendre en main propre, car elle est dans ses terres pour 4 mois, où elle est comme en païs perdu. Je n’ay manqué aucune de vos lettres, je veux dire ni celle d’il y a un an, ni la dernière. J’atten[d]s toujours avec impatience vôtre Dictionnaire. Je suis fâché que vous vous détourniez apres de petits écrits qui ne devroient être refutez que dans quelque préface. Ne voyez-vous pas que c’est vous jetter des pommes dans la carrière, non d’or à la vérité, pour retarder une course dont la gloire est la confusion de vos adversaires. Croyez-moy[,] mon cher Monsieur[,] allez tout droit à votre but sans regarder ni à droite ni à gauche ni derriere, qui conque [ sic] en use autrement dans des ouvrages de longue haleine court risque de demeurer en chemin.

Je ne say si vous aurez desja vû l’ordonnance de Mr de Reims sur la grace, faite contre les jésuites. Elle est mortifiante pour parler comme Caramüel, ut octo. Il y cite entr’autres un ecrit de Jean Mariana qu’il dit avoir en sa bibliothèque imprimé en espagnol et en françois, et qui marque beaucoup de déffauts dans l’ordre[.] / Il y rapporte encore une lettre du card[inal] Baronius contre Molina écrite à Mr de Villars archeveq[ue] de Vienne, qui traite bien mal cet Espagnol. Au reste le prélat dans son ordonnance affecte de ne les nommer que frères, comme s’ils etoient moines, chose piquante pour des jesuites. Le P[ère] Le Tellier y a desja fait une réponce sous le titre de Remonstrance[,] laquelle est aussi assez vive, il y dit qu’il tient que le livre de Jean Mariana est supposé.

Le s[ain]t Athanase des P[ères] benedictins paroîtra en janvier ; il y a un fort gros appendix. Dom Martianay travaille toujours à s[ain]t Anselme, il vient de donner au public un livre françois pour démontrer la vérité des livres de l’Ecrit[ure] S[ain]te[ ;] il sera suivy de plusieurs autres sur la même matière.

Dom Antoine Pouget travaille à la Chroniq[ue] d’Eusèbe, et à celle des autres ecrivains ecclesiast[iques] qui l’ont suivy. C’est apparemment sur le vol[ume] latin où l’on trouve celles de s[ain]t Jeromone [ sic], de s[ain]t Prosper, etc. Je ne say point encore quel jugem[en]t on fait des 2 vol[umes] 8° du Père Le Nourry aussi benedictin sur l’apparat de la Bibliotheque des P[ères]. Ces deux vol[umes] finissent avec le second siècle, c’est pour aller bien loin. Je n’aime point ces ouvrages imparfaits, et d’ordinaire je n’ay plus d’appetit pour cela quand le reste vient.

Le Père / Alexandre et le Père Daniel sont toujours aux prises sur la probabilité. Ce n’est pas là le moien que ce dernier continue son Histoire de France commencée avec tant de faste et de singularité, mais j’ay toujours bien crû qu’il n’iroit pas loin comme il s’y prenoit. Quoy que ce qu’il en a fait soit bien écrit[,] il a donné ample moisson à qui voudroit écrire contre luy, peut-être qu’en continuant il trouveroit des antagonistes.

Enfin on verra la Chronol[ogie] du P[ère] Hardouin[,] mais elle sera si mutilée en ce païs cy, que nous ne verrons pas son singulier systême si vos libraires n’y mettent la main, car je ne doute point que vous n’en attrap[p]iez quelque éxemplaire dans l’etat de pure nature[.]

Voicy l’année qui va se renouveler ; car posthume, posthume labuntur anni, je vous en souhaitte une telle qu’il ne s’y puisse rien adjoûter que nombre de semblables, étant[,] mon cher Monsieur[,] toujours tout à vous plus qu’à personne du monde.

Bien des complimen[t]s à nôtre amy Du Rondel.

Mr Pins[s]on n’est pas de retour[.]

Mon adresse est toujours chez Mr de Hauteville à la halle au bled à Paris.

J’ay vû ici Mr l’abbé Le Grand qui nous prépare de belles choses pour l’histoire, et les voyages.

A Monsieur / de Saumur / Monsieur Bayle professeur en / philosophie et en histoire / A Rot[t]erdam / Hollande •

Accueil| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | icone statistiques visites | info visites 186950

Institut Cl. Logeon