Lettre 470 : Philippe Guide à Pierre Bayle

[Londres, mai-septembre 1685]

 [1]
• Monsieur

Vous voulés bien que l’on prenne part à toute la reputation que vos agreables Nouvelles de la r[épublique] des lettres vous donnent ; je puis vous dire Monsieur que parmi un nombre d’illustres de tout païs et de toute sorte de religion que ma profession [2] m’engage de voir, je trouve un applaudissement general pour vous ; on avoüe qu’on ne peut pas mieux traitter les matieres n’y plus galamment que [vous] faittes, vous avés le brillant et le solide et sur le tout on voit un mesnagement sage et une sincerité qui vous distinguera tousjours de bien des gens ; il faut estre aussi universel que vous estes pour parler juste de tout ce qui s’imprime, vous assaisonez d’ailleurs de tant d’honesteté tout ce que vous dites que je ne vois rien à souhaitter / et pour vous et pour nous, que la continuation d’un ouvrage aussi utile au public qu’est le vostre. Quoy que je me rende aisement justice sur le petit traitté que j’ay donné au jour et que je ne panse pas qu’il vaille la peine que vous vous estes donnée d’en parler, je ne laisse pas de vous en estre obligé, et je vous envoye un exemplaire pour en fairre [ sic] comme vous jugerez à propos [3], on en fera peut estre plus de cas quand on verra Gualteri Charleton inquisitio physica de causis catameniorum et uteri rheumatisimo imprimé depuis peu à Londre, le livre est tres bien ecrit et l’ autheur est un celebre medecin de Londre [4], il paroit qu’il a eu la mesme pansée que moy sur la matiere des fleurs blanches des femmes, dans la page 43 vous verrés que je tiens que ce n’est purement que le chyle et cet illustre autheur dit que c’est le succus alibilis [5] ce qui ne differe point du chyle[ ;] pour ce que je dis du quinquina ce ne sont que des experiences[,] j’ay creu qu’elles pourroient estre de quelque usage : au reste Monsieur si j’estois capable de vous rendre quelque service ici, vous pouvez estre persuadé que j’en ambrasserais les occasions avec beaucoup de joye, personne n’ayant pour vous plus d’estime et plus de consideration que Monsieur vostre tres humble et tres obeissant serviteur.

 
Guide

• A Monsieur/ Monsieur Bayle/ professeur en philosophie/ A Roterdam

Notes :

[1La date est fixée par l’allusion aux NRL d’avril (art. VIII), et la lettre s’accompagne d’un livre mentionné dans les NRL de septembre 1685 (art. X in fine).

[2Philippe Guide (?-1718), médecin huguenot, s’était établi à Londres en 1682 avec sa femme et leurs cinq enfants, et avait obtenu la naturalisation anglaise (Douen, iii.352).

[3Philippe Guide envoie à Bayle son ouvrage : Observations des bons et mauvais usages du quinquina dans les fievres intermittentes, avec la recherche des causes, et du foyer de ces maladies (Londres 1685, 12°), que le journaliste annonçait dans les NRL, août 1684, cat. v, et avril 1685, art. VIII, et qu’il résume au mois de septembre 1685, à la fin de l’article X.

[4Voir Gualteri Charletoni Inquisitio physica de causis catameniorum et uteri rheumatismo [...](Londini 1685, 8° ; Lugduni Batavorum 1686,12°). Walter Charleton (1620-1707) étudia la médecine à Oxford et fit des progrès si rapides qu’on lui accorda le doctorat en médecine dès 1643. Sa nomination comme médecin ordinaire de Charles I er suivit de près, plutôt, apparemment, comme une faveur royale qu’en reconnaissance de son mérite professionnel. Charleton suivait la mode de l’iatrochimie et était mal vu de ses collègues orthodoxes. Son ouvrage The Darkness of Atheism Dispelled by the Light of Nature (1652) révèle une grande familiarité avec la nouvelle philosophie mécaniste de Kenelm Digby, Descartes, Gassendi, Hobbes. Pendant la seconde moitié de sa vie, il publia de préférence des ouvrages de physiologie ou d’archéologie. Il fut l’un des premiers fellows de la Royal Society et très actif dans ses dernières années. De tempérament mélancolique, il mourut dans la pauvreté.

[5« le suc nourrissant » ; en fait cette sécrétion est d’origine infectieuse.

Accueil| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | icone statistiques visites | info visites 259563

Institut Cl. Logeon