Lettre 657 : Pierre Bayle à Gijsbert Kuiper

[Rotterdam,] Dimanche 10 novembre 1686

Monsieur Je vous suis infiniment obligé de la belle lettre que vous m’avez ecrite [1] et pleine de tant de savantes observations ; j’en enverrai demain un extrait tel qu’il le faut à Paris par le moien de Mr. Dalencé [2] qui demeure ordinairement à La Haye et qui est non seulement habile homme mais con[n]u de tous les savans et surtout de Mr Rainssant garde des medailles du Roy et grand antiquaire. Il connoit aussi Mr Marcel. Il enverra demain sans faute l’extrait à Mr Rainssant pour, apres qu’il l’aura leu, le communiquer à Mr Marcel. Dès que nous aurons reponse, je vous la ferai tenir. Je suis avec beaucoup de respect Monsieur, votre tres humble et tres obeissant serviteur Bayle J’admire l’intelligence que vous avez de la langue francoise [3].

Notes :

[1Bayle répond à la lettre de Kuiper du 21 octobre 1686 (Lettre 649), où celui-ci mettait en doute l’authenticité des illustrations de « mithre » dans l’ouvrage de Guillaume Marcel, Histoire de l’origine et des progrez de la monarchie françoise (Paris 1686, 8°, 4 vol.), que Bayle avait annoncé dans les NRL, août 1686, cat. viii, et dont il avait donné le compte rendu le mois suivant, art. VI (voir Lettre 649, n.1).

[2Sur Joachim d’Alence, chargé par Louvois d’une mission diplomatique à La Haye, voir Lettre 518, n.1.

[3La lettre de Kuiper du 21 octobre était écrite en français et il avait prié Bayle, en post scriptum, de « prendre en bonne part le mechant francois ; l’envie me prit de me servir cette langue : je l’aurois pu m’expliquer plus clairement en latin. Sed hoc habet. »

Accueil| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | icone statistiques visites | info visites 259562

Institut Cl. Logeon