Lettre 829 : Un ami d’Alexandre Sasserie à Pierre Jurieu

De Londres le 26 octobre 1691

Il y a ici un de mes plus anciens amis, nommé Sasserie , procureur au Parlement de Paris [1], et l’un des meilleurs protestans, et des plus hommes de bien que j’aye jamais connu. Il a étudié à la campagne tous les écrits de Mr Bayle et les vôtres, sur-tout sur l’ Avis aux refugiés… il s’engage de convaincre qui que ce soit, qu’en bonne justice, on feroit condamner Mr Bayle comme coupable, sans autres preuves que celles qui sont imprimées [2].

Notes :

[1Sur Alexandre Sasserie, voir F. de Schickler, Les Eglises du Refuge en Angleterre (Paris 1892), ii.342, 349, 351, 352, 354. Il faisait partie de la communauté de l’Eglise française de Thorpe le Soken (dans l’Essex) à partir du mois de juin 1684 ; en mai 1685, il fut envoyé en mission à Londres, en tant que membre principal de la communauté, afin de négocier l’autorisation épiscopale nécessaire à la construction d’un temple ; le 16 juin 1685, en compagnie du pasteur Sévérin, il présenta à la Chambre des communes « une pétition de divers protestants français demandant l’autorisation d’introduire un Bill pour une naturalisation générale des protestants qui sont présentement établis en Angleterre et pays de Galles, et ville de Berwick sur Tweed, et îles de Jerzé et Guernesey, et pour ceux qui viendront d’au-delà des mers, dans un délai à limiter ».

[2Une telle démonstration était difficile à établir à cette date, car elle ne pouvait se fonder que sur la convergence de l’ Avis aux réfugiés et de la Dissertation [...] sur Junius Brutus en ce qui concerne la question de l’autorité du roi et de la souveraineté populaire : voir la remarque de Jurieu dans sa lettre du 31 juillet 1691 adressée à Gijsbert Kuiper (Lettre 816).

Accueil| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | icone statistiques visites | info visites 268447

Institut Cl. Logeon