[Gouda, le 22 mars 1693]

 

A Pierre Bayle à Rotterdam

Puisqu’à partir des lettres si bien venues que vous m’avez transmises, celles de Goldast [1] et celles ajoutées à la bibliothèque de Mandosius [2], je crois pouvoir faire un recueil, et puisque vous aviez promis de nous rendre visite, je n’ai pu me retenir en cette occasion de fête pascale de vous inviter de nouveau par ces quelques lignes que je vous devais, et en même temps de vous offrir l’hospitalité en vous demandant, étant donnée votre ardeur pour l’étude, si fatigante pour l’esprit, de bien vouloir passer deux ou trois jours de détente avec moi et vos amis à Gouda. Vous serez le bienvenu à votre hôte et particulièrement à vos amis, surtout si vous amenez Monsieur Basnage [3] comme compagnon. Notre ami Mey [4] a dit, comme vous savez, qu’il serait là, de sorte que nous pourrons jouir d’un repas plus profitable ensemble — c’est tout ce que demande celui qui est tout à vous,
Almeloveen Donnée à Gouda le 11 e jour avant les Calendes d’avril 1693

Comme je l’aurais fait en votre présence, je vous remercie pour les services que vous m’avez rendus concernant les affaires de Paris [5].

Notes :

[1Pour le titre de cet ouvrage de Melchior Goldstat, voir Lettre 911, n.15.

[2Sur cette édition augmentée de la Bibliotheca Romana de Prosper Mandosio, voir Lettre 911, n.12.

[4Sur Willem de Mey, voir Lettre 851, n.5.

[5Nous n’avons su déterminer la nature des services rendus par Bayle concernant les « affaires de Paris » d’ Almeloveen.

Accueil| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | icone statistiques visites | info visites 263934

Institut Cl. Logeon