Lettre 1318 : David Constant de Rebecque à Pierre Bayle

[Lausanne, le 30 octobre 1697]

Un de mes amis (Mons r Constant de Rebecque), professeur célébre à Lausanne, aiant lu ce qu’on vient de lire, prit la peine de rechercher ce qui pourroit me fournir quelques éclaircissemen[t]s ; mais ses recherches furent inutiles, et neanmoins l’extrait que je vais donner de sa lettre est de conséquence.

« Je croiois pouvoir vous envoier quelque éclaircissement sur la vie de Mr de Beze, et principalement sur sa sortie de cette académie pour aller à Geneve. Vous laissez sentir qu’il y a là quelque chose de caché. Je sçai bien que l’on a dit, et même un auteur dont le nom m’ait échap[p]é a écrit, que c’estoit pour avoir fait un enfant à sa servante. Cependant, si cela étoit, on l’auroit sceu à Genève comme ici ; il ne seroit pas sorti avec un congé honorable du souverain, bona cum venia Amplissimi Magistratus Bernensis, comme il le dit dans son épître à son précepteur Volmar ; et enfin, il ne seroit pas venu, comme il faisoit toutes les années à Lausanne, et n’y auroit pas été si bien receu. On lui faisoit tant d’honneur que le Conseil lui alloit toûjours au devant, comme nos mémoires en font foi. »

Accueil| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | icone statistiques visites | info visites 186250

Institut Cl. Logeon