Lettre 1380 : Pierre Bayle à Gijsbert Kuiper

[Rotterdam, le 9 septembre 1698]

Monsieur

J’aurois eu l’honneur de vous rendre compte beaucoup plutot de votre derniere depeche, si je n’avois attendu que Mr Nicaise me fit savoir qu’il avoit recu votre lettre, mais je n’ai pas eu encore avis de cela. Cependant je ne suis point en peine là dessus, car je sai que votre lettre au P[ère] Pagi, et celle à Mr Nicaise lesquelles j’avois adressées à Mr Simon de Valhebert bibliothecaire de Mr l’ abbé Bignon sont arrivées à Paris, et je ne doute point que selon la priere tres forte que je lui en fis, il • ne les ait fait mettre à la poste. Je ne sai point qu’il les ait recues par aucune reponse que j’aie recue de lui, mais je le sai par la reponse qui m’a eté faite à une lettre que j’avois mise sous le meme couvert, et qu’il a fait rendre à celui à qui je l’ecrivois. Il y a environ 3 semaines que je recus / une lettre de Mr Nicaise datée du 21 e de juin dernier. Mr de Wit à qui il l’avoit adressée me la fit tenir. Mr Nicaise me marquoit qu’il vous ecrivoit par la meme voie. Je lui ai fait reponse, Monsieur, et lui ai marqué l’envoi que j’avois fait à Mr Simon de Valhebert de votre lettre à lui, et au P[ère] Pagi. Je vous sup[p]lie tres humblement Monsieur, d’excuser le retardement trop long de ma reponse. Mr l’ abbé Du Bos est en ce pays ; j’atten[d]s de jour en jour qu’il vienne dans cette ville. Lorsqu’il partit de La Haye pour aller à Loo il dit à Mr de Beauval qu’il vouloit avoir l’honneur de vous aller faire la reverence à Deventer. Je m’imagine qu’aiant scu votre absence, il n’a pas fait ce voiage.

Je suis avec toute sorte de respect Monsieur, votre tres humble et tres obeissant serviteur

Bayle

A Rotterdam le 9 e de sep[tembre] 1698

Accueil| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | icone statistiques visites | info visites 263934

Institut Cl. Logeon