Lettre 1387 : Pierre Bayle à Charles de La Faye

[Rotterdam le 21 octobre 1698]

Monsieur

Il y a deja quelques mois que je vous ai ecrit pour vous prier de donner à Mr Buzelin le prix d’un exemplaire de mon Diction[n]aire qui vous a eté compté par M rs Auriol, et de me renvoier l’autre exemplaire dans la premiere balle que vous ou quelcun de vos amis feriez partir pour ce pays cy. Je n’ap[p]ren[d]s aucune nouvelle ni de l’une ni de l’autre de ces deux choses, ce qui me fait juger que vous n’avez pas recu mes lettres. C’est pourquoi je vous sup[p]lie de me tirer de cette peine par un mot de reponse à celle cy.

Je voudrois trouver l’occasion de vous marquer que je suis veritablement, Monsieur, votre tres humble et obeissant serviteur

Bayle

Rotterdam le 21 e d’octobre 1698

Accueil| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | icone statistiques visites | info visites 262911

Institut Cl. Logeon