Lettre 523 : Isaac Lamigue à Pierre Bayle

[Franeker, le 25 février 1686]

Je suis bien fasché Monsieur que l’occasion qui se presente ne me permette pas de vous asseurer comme je devrois de mes tres humbles respects ; mais cependant quelque peu de temps qu’elle me laisse j’espere que vous me pardonneres la liberté que je prens de vous dire sans facon et en peu de mots que je me souviens à Franecquer comme j’ay fait ailleurs de toutes les bontés que vous aves euës pour moy et des soïns genereux que vous aves eu la bonté de prendre de mes etudes [1], dont je conserveray eternelement une reconnoissance sincere puis que je veux etre toute ma vie avec un tres grand respect Monsieur vostre tres humble • et tres obeissant serviteur. Lamigue

Je souhaiterois bien avoir l’honneur de voir Mr Jurieu au synode prochain où je dois me presenter [2]. J’espere Mr que le peu de temps que vous aves à donner aux autres vous fera prendre en meilleure part la trop grande liberte que je me donne pour n’en avoir pas asses

Notes :

[1] Sur Isaac Lamigue, originaire de Mauvezin (actuellement, département du Gers), qui avait été étudiant de Bayle à Sedan en 1678, voir Lettre 147, n.21.

[2] Le « synode prochain » devait se tenir à Rotterdam du 24 avril au 3 mai 1686 ; Phinéas Piélat y fut le modérateur ; Pierre de Joncourt, pasteur à Middelbourg, y fut secrétaire. Mais Isaac Lamigue fut nommé pasteur à Sneek au synode suivant, qui se tint à Balk à partir du 11 septembre 1686 : son salaire devait être pris en charge par les Etats de Frise, selon une décision enregistrée à Leeuwarden le 31 mai 1686 ; Lamigue resta à Sneek jusqu’en 1693, date à laquelle il passa à Franeker : voir G.H.M. Posthumus Meyjes et H. Bots (éd.), Livre des actes des Eglises wallonnes aux Pays-Bas, 1601-1697 (La Haye 2005), p.922, 960, 963, 971.

Accueil du site| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | Statistiques | visites : 192227

Institut Cl. Logeon