Lettre 774 : Pierre Bayle à Jean Rou

A Rotterdam, le 22 de décembre 1690

Apparemment, mon très-cher Monsieur, ce billet ne vous tirera pas de peine ; car vous aurez reçu ma réponse [1] ce matin pour le plus tard. Vous trouverez que je me range à votre parti, sur la question que vous m’avez proposée, savoir que foudre, masculin, est bon ; quoi que foudre féminin, comme vous le reconnoissez, soit plus ordinaire ; et peut-être qu’en stile d’inscriptions et de devises, Bouhours lui-même [2] donneroit la préférence, s’il étoit consulté, (ce que je souhaiterois que vous fissiez faire,) à foudre, masculin ; s’agissant de cette figure avec laquelle les anciens peintres et sculpteurs représentaient Jupiter ; quand même il rejetteroit, comme trop subtile, la distinction de sceptre, et d’ effet du sceptre. Je vois que Du Ryer [3], dans vos exemples, se sert même du masculin, pour l’effet du sceptre.

Je suis toujours, etc.

Notes :

[1] Lettre 773.

[2] Il y a sans doute une pointe d’ironie dans cette déférence affichée à l’égard de Bouhours en tant qu’autorité sur la langue. On a vu dans les Lettres 757 et 762 comment Bayle bat en retraite avec délicatesse, se rendant compte que Rou n’accepte absolument pas qu’on remette en question sa compétence grammaticale.

[3] Il s’agit non pas de l’orientaliste André Du Ryer (vers 1580-1660), le traducteur du Coran, mais de Pierre Du Ryer (1605-1658), auteur d’une vingtaine de pièces de théâtre, surtout des tragédies, et traducteur d’ Hérodote, de Cicéron, d’ Ovide et de Tite-Live, parmi d’autres. Si Rou l’a cité dans une lettre antérieure, c’est qu’il était en train de rédiger une préface pour une nouvelle édition des Pseaumes de D. Antoine, roy de Portugal (La Haye 1691, 12°) dans la traduction de Du Ryer : voir Lettre 773, n.1, et, sur le traducteur, Chaufepié, art. « Ryer, Pierre Du », et E. Bury, « Notes sur Pierre Du Ryer traducteur », in Pierre Du Ryer dramaturge et traducteur, Littératures classiques, 42 (2001), p.59-65.

Accueil du site| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | Statistiques | visites : 166833

Institut Cl. Logeon