Lettre 1283 : Pierre Bayle à Jean Cailloué

Rotterdam le 2 e d’aout 1697 Monsieur [1] Permettez moi je vous en prie de faire passer sous votre couvert une lettre que j’ecris en Irlande à un officier de mes amis et paren[t]s [2], à qui je marque que vous recevrez soixante florins qu’il doit faire tenir à Mr Leers [3]. Ce sont soixante florins monnoie de Hollande. Je vous prie de donner avis à Mr Leers de la reception de cette petite somme quand vous l’aurez touchée [4]. Emploiez moi s’il vous plait fort librement dans toutes les choses où vous me jugerez capable de vous servir. Je me ferai un plaisir sensible de vous marquer en toutes rencontres que je suis, Monsieur votre tres humble et tres obeissant serviteur Bayle

 

A Monsieur / Monsieur Cailloüé / Marchand libraire / A Londres

Notes :

[1] Sur Jean Cailloué, libraire à Londres, et sa rivalité avec François Vaillant, voir Lettres 611, n.5, 1177, n.15, et 1178, n.6.

[2] La lettre de même date adressée à Jean de Bayze (Lettre 1282).

[3] Ce passage est absent de la version imprimée de la lettre adressée à Jean de Bayze, seule version dont nous disposions : voir Lettre 1282, note critique a.

[4] Ces soixante florins devaient apparemment couvrir le prix de deux exemplaires du DHC que Bayle faisait envoyer à Jean de Bayze.

Accueil du site| Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | Statistiques | visites : 190687

Institut Cl. Logeon